Escrime de spectacle : initiation et perfectionnement


Envie de découvrir l’escrime dite « artistique » ou de se perfectionner ? Un cours vous attend au Club sportif du Cercle national des armées À Paris le samedi matin.

Publicités

Escrime tricolore : ça repart


Après les J.O. 2016, l’escrime française a confirmé qu’elle va mieux en décrochant  six médailles lors des championnats d’Europe de Tbilissi. Dont trois en or !

Avec la première médaille d’or par équipes à l’épée, les filles ont bien terminé les Championnats d’Europe qui se déroulait dans la capitale géorgienne. Un troisième titre à rajouter à trois médailles de bronze. Le 17, c’est Auriane Mallo qui a mis la touche finale pour dominer la Russie. Elle avait récupéré le dernier relais à égalité (30-30), et, face à elle, se trouvait Violetta Kolobova : elle avait été sacrée reine d’Europe deux jours plus tôt en individuel !

A 23 ans, la tireuse de Lyon a donc signé un exploit personnel.Je savais que ça allait être un match très compliqué, parce que en plus d’être forte elle est en confiance. C’est une fille que j’ai beaucoup rencontrée, en prenant beaucoup de touches. Je n’avais pas d’autre choix que de gagner mon match. Je n’ai pensé qu’à ça», a expliqué Auriane Mallo. Avant cette finale, les Françaises avaient éliminé la Finlande, l’Italie et surtout la tenante du titre, l’Estonie, avec un beau 45-35. La suite, ce sont les championnats du monde de Leipzig (du 21 au 26 juillet), où les épéistes françaises vont tenter de gagner un titre qui leur fait défaut depuis 2008 et l’époque du duo Flessel/ Nisima. Lire la suite