Une mémoire pour l’escrime


Présenté en sous-titre comme « Un vagabondage à travers les auteurs avec quelques appréciations personnelles »,  Escrime est un précieux manuel pour découvrir les auteurs qui ont pris la plume pour évoquer ceux qui croisaient le fer du 15ème au 19ème siècle.

Au fil des pages, Alfred Goemaere prouve qu’il est bien un escrimeur-amateur, mais très éclairé. Il évoque aussi bien les classiques : Angelo comme Capo Ferro, La Boëssière comme Le Perche. Mais il évoque aussi des auteurs connus, aujourd’hui tombé dans l’oubli tel l’Anglais Valdin qui connut une grande réputation, et écrivit un traité qui a aujourd’hui disparu. Pour chaque auteur, il signe des commentaires de connaisseur,  expliquant les apports de chaque auteur et signalant parfois où l’on peut trouver le livre au début du siècle dernier, date de parution de son ouvrage. Une mine d’informations pour les amateurs et les bibliophiles avec la reproduction de quelques planches pour agrémenter une lecture des plus agréables.

Une gravure tiré du traité de Giacomo di Grassi (1570)

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :