Blum fine lame…


Coup de projecteur sur le duel qui opposa en 1912 Léon Blum et l’auteur Pierre Veber.

Le 11 octobre 1912, lors de la répétition des couturières du théâtre des Arts, Pierre Veber, l’auteur de Une Loge pour «Faust», la pièce qui allait être donnée, a une violente altercation avec le critique du Matin, Léon Blum.

Se jugeant offensé, Léon Blum demande réparation par les armes à Pierre Veber. Après accord entre les témoins des deux adversaires, le duel se déroule à 11 heures, le lundi 14 octobre 1912, vélodrome du Parc-des-Princes. Et l’arme choisie est l’épée.

Conçu sur une reprise de deux minutes avec repos égal, ce duel est dirigé par M. Joseph Renaud et il cessera sur l’avis des témoins du blessé. La troisième reprise est décisive : les témoins de Pierre Veber, touché au côté droit mais sans vraie gravité, demande l’arrêt du combat, déclarant qu’il était en état d’infériorité. Pour autant, les deux duellistes ne se sont pas réconciliés à l’issue de la rencontre…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s