Laura Flessel, une ministre en pointe


Nouvelle ministre des sports, Laura Flessel baisse la garde dans sa première grande interview.

A découvrir dans Le Monde, en un seul clic.

Publicités

Escrime en fauteuil : le beau parcours des Français


capture-decran-2016-09-19-a-08-24-27Les XVème jeux paralympiques de Rio 2016 ont offert des compétitions de haut niveau. Si la France n’a pas, malgré quelques belles médailles d’or, fait des miracles (elle termine à la douzième place avec 28 médailles), les escrimeurs ont réussi ces J.O.

18 pays  représentés par 89 athlètes répartis dans les 14 épreuves en individuel ou par équipe à la Carioca Arena 3 : du 12 au 16 septembre 2016, les jeux paralympiques de Rio ont permis aux Bleus de marquer les esprits par leur parcours en équipe.

Certes, durant ces jeux, la Chine s’est imposée :  3 médailles d’or remportées par Sun Gang sur l’épée homme, Ye Ruyi dans la catégorie A de fleuret homme et Feng Yanke dans la catégorie B. Côté féminin, la Chine a raflé les médailles d’or en épée catégorie A et B, en fleuret A et également en fleuret par équipe en battant la Biélorussie avec un score de 45 à 29. Elle a également remporté 3 médailles d’argent et 4 médailles de bronze tout au long des compétitions.

maxresdefault

Et la France alors ? La médaille d’or remporté au finish par l’équipe masculine française à l’épée face à la Chine – les tireurs ont payé leur méconnaissance du règlement – restera dans les esprits, tant la tension fut à son comble dans la dernière minute. Robert Citerne, Yannick Ifébé, Romain Noble et Marc-André Cratère ont vraiment fait un parcours magnifique. Lire la suite

Escrime : des JO porteurs d’avenir


Capture d’écran 2016-08-22 à 22.48.22

Même si les résultats sont un peu en deçà des espoirs de la Fédération française, l’escrime française a repris des couleurs aux jeux Olympiques de Rio. Notamment avec la médaille d’or des épéistes et un assaut final marqué par le geste de Gauthier Grumier.

Les JO de Londres et le zéro pointé des escrimeurs français avaient marqué durablement les esprits. Rio 2016 a permis d’oublier ces heures noires et, même si tout n’est pas encore positif, les résultats sont là. Et d’abord à l’épée avec le bronze conquis en individuel par Gauthier Grumier – la première dans cette discipline depuis huit ans – et surtout la médaille d’or par équipe face à l’Italie, battue de belle manière en finale (45-31). On se souviendra de l’attitude très lucide de  Gauthier Grumier, éprouvé par la journée et qui a passé le relai à Jean-Michel Lucenay, l’ancien du groupe, qui était remplaçant à Pékin et n’avait pu profiter du titre olympique décroché par les frères Jeannet et Ulrich Robeiri.

Lire la suite