« Sur les pas du chevalier Saint George… »


En décembre et janvier, Claude Ribbe tournait une docu-fition pour France 3 sur la vie du chevalier de Saint George. Plongée dans les coulisses d’un tournage, vu du côté des cascades.

Jeremy Banster et François Cardinali : prêts à tourner

26 décembre 2011. O degré à Paris et 27° à Marie-Galante, en Guadeloupe.Je n’ai pas le temps de lambiner en rêvant à des décors de carte postale. Le réalisateur et romancier Claude Ribbenous nous attend pour tourner dans le décor sauvage de Capesterre un combat clé dans l’histoire du Chevalier de Saint George : celui où son père tue en duel Saint-Robert, un de ses amis qui l’a provoqué sous l’emprise de la boisson Ce duel va provoquer l’exil de George de Bologne en France où son fils, né de ses amours avec une esclave guadeloupéenne, pourra grandir, une fois que le roi aura gracié le noble…

Claude Ribbe à la manœuvre

Petit retour historique. Saint George est une figure un brin méconnue de l’histoire devenue pourtant un symbole de l’émancipation des noirs. Ce jeune mulâtre, arrivé à Paris au mitan du 18ème siècle, va acquérir une réputation d’escrimeur, de violoniste et de compositeur. Il y gagnera même le surnom de « Mozart noir ». Coqueluche des salons, favori de Marie-Antoinette, il sera célèbre en son temps, redouté pour ses talents d’escrimeur, et, par ailleurs franc-maçon notoire, créera sous la Révolution une « légion » montée et composée d’anciens esclaves. Lire la suite

Publicités

Une émotion signée Gorecki


Henryk Gorecki vient de disparaître dans sa Pologne natale. Ce compositeur inspiré, au style d’une remarquable variété, a signé une œuvre bouleversante, sa Symphony n°3, placée sous le signe de la Déportation et des camps de la mort. Le chant du premier mouvement, bouleversant, est une lamentation du XVème siècle qui touche au cœur. La mort d’un grand compositeur

Un compositeur inspiré

qu’il faut désormais écouter et ré-écouter. F.C.